Rechercher

Comment se libérer de nos conditionnements ?

Nous vivons en tant qu'être humain du XXIème siècle au sein d'une culture, celle(s) qui provien(nen)t de notre éducation, celle(s) que l'on côtoie au sein même de notre environnement et celle(s) de nos propres aspirations.

La culture a quelque chose d'absolument magnifique car elle est le reflet même de l'évolution de l'Humanité, mais elle induit également de nombreux conditionnements, amplifiés par nos sociétés filtrées, aux antipodes de nos propres personnalités.

Toutes ces rituels et mécanismes devenus si naturels et communs nous affaiblissent à petit feu car ils limitent les frontières du possible et nous empêchent de voir ce qui s'offre à nous. C'est par exemple le cas si une personne vous fait comprendre qu'à 20 ans vous êtes forcément dans la case des "études", qu'en est-il si ce n'est pas votre cas? C'est le cas aussi si un ami donne son avis sur le premier enfant, il vous dit d'un avis tranché que le premier enfant c'est à 30 ans ! Ni avant, ni après. Qu'en est-il si vous avez 30 ans et que ce n'est pas votre cas ?


Résultat : les angoisses et les frustrations apparaissent, car dès que l'imprévisibilité de la vie pointe son bout du nez

et s'oppose indéniablement à ces conditionnements, nous nous pensons à part, exclus, hors des valeurs collectives, car les "on dit" et "pseudo normes sociétales" ne font pas partis de notre "vie imprévisible".


On peut se sentir dans ce cas très seul et démuni, sans compter les émotions d'humiliation, de colère, ou encore de tristesse. Je vous rassure, vos émotions sont normales et très importantes pour vous libérer progressivement de vos conditionnements limitants.


A l'heure où nous avons besoin de révéler les possibilités de notre être dans toutes ses dimensions, il est important de s'interroger sur l'essentiel, en commençant par deux questions qui me paraissent primordiales :

Qui suis-je ?
Comment mon environnement social, professionnel, familial et environnant m'impactent-t-ils ?

Rien qu'en réfléchissant aux questions ci-dessus, qui méritent le temps de ,la réflexion et surtout d'y répondre calmement sans filtres, (il n'y a aucunes bonnes ou mauvaises réponses ! ) vous énumérerez peut-être votre statut professionnel , familial, votre âge, ce qu'on nous a appris à dire sur notre identité, les éléments qui vous lient à la société et ses codes.


C'est précisément ici que le déconditionnement commence, apprendre à voir et se définir au-delà de ses idées limitantes. Un serveur ne se contente pas d'être un serveur, (sans compter que les qualités d'un serveur sont très riches humainement ! ), son être est bien plus que les préjugés liés à son métier, ses valeurs, ses ambitions, ses goûts, ses envies, ses relations constituent à chaque instant un lien précieux, un pont et une opportunité d'écrire la page qu'il souhaite vivre.

Tout comme un chef d'entreprise n'est pas limité à son "autorité" et à son" agenda surchargé", un chef d'entreprise qui travaille à la plage ? Ou qui travaille que les matins pour se consacrer à de la randonnée l'après-midi ? C'est possible. Un serveur qui est épanouie dans son travail ? C'est aussi possible.


Et tout cela sans culpabilité et dans l'harmonie.


Les interprétations et les conditionnements ne vous acceptent pas tels que vous êtes, ils vous jugent et vous culpabilise. C'est un immense travail intérieur que de briser les lianes limitantes, d'ouvrir notre être à ce qu'il y a de plus grand en nous et au sein de notre univers, tous deux illimités.


Face à une situation, que vous vivez, prenez votre responsabilité face à votre pouvoir d'action et de penser sur cette situation, à toute moment vous pouvez décider de repousser les limites fictives qu'un paramètre extérieur vous impose.

Nombreux sont ceux qui souhaitent changer de vie pour une vie à la campagne ou à l'étranger et nombreux sont ceux qui voient cela comme un rêve inaccessible car " il n'y a pas de travail " ou "les gens nous y accueillent mal "etc.

Les préjugés sont nombreux, des peurs en fin de compte qui ne sont pas propres à votre réalité mais à l'expérience d'autrui.

Votre réalité peut être différente tant que vous savez vous adapter aux changements et que vous apprenez à être ouvert à ce qui se présente à vous, ayez confiance en vous et en votre chemin et vous y attirerez vos souhaits.

Sachez reconnaître les normes limitantes qui freine votre personne à être pleinement présent, c'est un travail de tous les jours, se demander "est-ce que je peux transformer le négatif en positif ?", bien souvent la réponse est "oui" car les opposés sont avant tout complémentaires et finissent par s'imbriquer l'un à l'autre pour faire une même unité.


Notre monde ne serait que sa propre moitié sans ses opposés et différences, ils existent pour nous apprendre à dépasser nos conditionnements et nos émotions afin de nous donner une opportunité de plus pour revenir à l'unité universelle et intrinsèque de l'Homme. Il existe de nombreux outils efficaces pour vous accompagner dans ce travail intérieur : la sophrologie, les thérapies énergétiques, le yoga, l' hypnose, la PNL, le développement personnel, la psychothérapie etc.
Il est important d'être conscient de nos besoins car nous n'avons pas toujours le recul nécessaire sur ce qui nous conditionne et ce qu'on croit nous définir.

Quoique vous entrepreniez dans ce parcours, soyez bienveillant envers vous-même et n'oubliez jamais que vous méritez votre liberté.

Libérez-vous, votre vie est à votre portée.






































30 vues

©2019 by Mélissa De la Cruz.